Compter les oiseaux

Le GBBC , le grand décompte des oiseaux de 2021, se tient du 12 au 15 février cette année. Cette activité de recensement aidera les organismes de protection des oiseaux à se faire une idée de l’état des populations de la gent ailée sur le globe. ET avec l’aide de plusieurs dizaines de milliers d’amateurs, à 15 minutes par jour, ça en fait des donnnées!

Par exemple, le fond de ma cour recevait la visite d’un couple de cardinaux cet été. Eh bien, je n’ai compté que des moineaux cette année! (La photo date de 2014 parce que j’ai la flemme de transférer les images plus récentes sur mon ordi.)

Un cardinal dans ma cour arrière

Un cardinal perché dans notre vigne, ça fait longtemps. On espère le revoir cet hiver!

GBBC est l’acronyme du Great Backyard Bird Counting, et une activité qu’on peut faire depuis son salon! Il suffit de noter et identifier les espèces, pour un minimum de 15 minutes par jour.

Est-ce que les données vont se recouper? Le formulaire d’entrée de e-Bird, ou de Merlin, pose des questions assez précises: si on a vu, ou entendu, et si l’oiseau a survolé, et avec l’heure exacte.

*

Compter les oiseaux, pour les comprendre et les protéger!

Et une facon de les aimer!

Bonne St-Valentin à tous!

💕

admin

Michèle Laframboise écrit et dessine des histoires de science-fiction. Diplômée en géographie et en génie civil, elle a publié 19 romans et plus de 45 nouvelles. En mots ou en images, Michèle entraîne ses lecteurs dans des paradoxes sociaux à la rencontre de personnages émouvants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.